Les Sages censurent une loi

Conseil Constitutionnel Pour la première fois, saisis directement par des justiciables, les Sages du Conseil Constitutionnel ont déclaré non conforme une loi en vigueur depuis longtemps. Cette censure législative résulte de l’application de leur nouveau droit de censure, conformément à la révision constitutionnelle du 23 juillet 2008. En l’occurrence, on est tenté de dire « ce n’est que justice », car l’inégalité des pensions entre les anciens combattants français et les anciens combattants étrangers (ayant servi dans l’armée française) devra désormais disparaître. Mais plusieurs de ces Sages (tels Valéry Giscard d’Estaing, Jean-Louis Debré, Jacques Chirac, Michel Charasse, Jacques Barrot) ont exercé auparavant des fonctions parlementaires ou furent des membres éminents du gouvernement, et même tout au sommet de l’état pour deux d’entre eux. Comment n’ont-ils donc pas réagi plus tôt contre l’inconstitutionnalité de cette loi qu’ils viennent ainsi de censurer ? Comment ont-ils pu défendre hier un texte qu’ils n’hésitent pas à dénoncer aujourd’hui ? Comme je le dis toujours, sans jamais en démordre : « seuls les imbéciles ne changent pas d’avis ! » 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :