Talmud, mamelle et paradoxe

Mamelle de vache (Source_www.fr.clipproject.info)

Sous le jeu de mots « Quand le pis n’est pas toujours certain », l’émission Judaïca (avec Josy Eisenberg et Daniel Epstein, France 2, 15-04-2012) expose une situation insolite, survenue lors de l’Exil en Babylonie, dans l’Antiquité. Pour se conformer aux injonctions de la Halakha, les Juifs pratiquants ne devaient pas manger simultanément de la viande et du lait. D’ordinaire, il leur était aisé de séparer ces aliments, mais la situation se corsait avec la mamelle de vache (autrefois prisée) car elle comportait à l’évidence à la fois de la viande et des traces de lait ! Comme dans tout dilemme reposant sur une collusion des contraires, le sens commun perdait ainsi de sa clarté : avec quelle interprétation de la règle fallait-il s’accorder ? Celle de Soura interdisant la consommation du pis ? Ou celle de Poumbedita qui autorisait au contraire cette pratique alimentaire ? Ces exégèses contradictoires devaient conférer à cette affaire (débattue lors du procès d’un rabbin, pionnier de l’actuel mouvement déchétarien, puisqu’il mangea des pis qu’il avait ramassés dans une poubelle) un incontestable parfum (lacté) de paradoxe… juridique, car à chaque argutie du tribunal religieux qui l’accusait, ce rabbin opposait un contre-argument, du type « J’ai enfreint la loi de votre ville, mais je me trouvais alors hors des murs de votre juridiction ! », « Je n’ai pas de talith (châle de prière), car je suis trop pauvre et ne dispose que de vêtements empruntés », etc. 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :