Dialogue de sourds

Isoloir (image du site jm-bruneau.fr)

Le premier tour de l’élection présidentielle française de 2012 est donc imminent. Sauf pour quelques irréductibles (Gaulois): le cercle des abstentionnistes. Les premiers à ne pas voter, ils ne sont pourtant pas les derniers à se plaindre, ensuite, que ceci ou cela ne fonctionne pas bien dans le pays ! J’associe cette attitude paradoxale du « parti des abstentionnistes » à cette histoire classique impliquant ceux auxquels on les assimile traditionnellement : le clan des « pêcheurs à la ligne », préférant consacrer un beau dimanche de printemps à leur chère passion, plutôt qu’à se bousculer dans les isoloirs ! C’est donc l’histoire de deux abstentionnistes qui se rencontrent :
–Où vas-tu de ce pas, Nicolas ?
–Je vais à la pêche, François !
–Ah bon, je croyais que tu allais à la pêche !
–Mais non, je vais à la pêche !
(Tout rapport avec des protagonistes célèbres serait purement fortuit.)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :