Absence problématique de problème (2)

Certaines chansons contribuent à former le goût du paradoxe. Telle cette caricature de La Parisienne névrosée ( ?), campée par Marie-Paule Belle en 1976 (paroles de Françoise Mallet-Joris & Michel Grisolia). Là encore, rien de plus problématique qu’une absence totale ( ?) de problème !

La Parisienne (Marie-Paule Belle)

Quand le problème réside… dans l’absence de problème ! [Cliquez sur l’image pour activer le lien YouTube]

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :