Nobel et Inaperçu

Les couleurs de l’hirondelle    Union Européenne [Jens Kalaene_DPA_AFP]

Direct Matin (25-05-2012) nous apprend l’existence d’une récompense littéraire insolite, le Prix de l’Inaperçu : « Les pépites romanesques sont nombreuses à passer au travers des mailles des jurys… Le Prix de l’Inaperçu répare cette injustice en récompensant deux romans » (jusqu’alors méconnus). Pour 2012, le prix du roman étranger (passé inaperçu) a été remis au Slovène Drago Jancar pour Des bruits dans la tête (Édit. Passage du Nord-Ouest). Et le prix du roman français a été attribué à Daniel Marius Popescu pour Les couleurs de l’hirondelle (Édit. José Corti). Le paradoxe ? Bien sûr, la conclusion de Direct Matin : « Deux auteurs qui bénéficient désormais d’une exposition méritée. » Pour « l’inaperçu », c’est évidemment raté !
Autre Prix, autre paradoxe : Au grand dam des eurosceptiques (
Jean-Luc Mélenchon ayant par exemple décerné « le prix de l’humour noir au comité Nobel »), le Nobel de la Paix  est attribué en 2012 à l’Union Européenne pour sa « contribution à la promotion de la paix, la réconciliation, la démocratie et les droits de l’Homme en Europe. » Mais alors, si l’Union Européenne est si méritoire que la Norvège lui accorde ce prestigieux prix Nobel, pourquoi donc la Norvège a-t-elle refusé à deux reprises par référendum (en 1972 et en 1994) de rejoindre cette même Union Européenne ? Fais comme je dis, ne fais pas comme je fais…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :