Paradoxes variés

Dessin de Voutch sur la dictature des marchés Dessin de Voutch sur la dictature des marchés

« Qui n’a jamais menti ? Soyons honnêtes ! » (Confession collective des émules d’Épiménide)
Quitte à se suicider, autant le faire le jour de sa mort : si on connaissait le jour de sa mort, plutôt se suicider la veille ou le lendemain !
Propos d’un chef d’entreprise à ses collaborateurs : « Les marchés sont persuadés que nous préparons un plan social de 15000 personnes et nous ne pouvons absolument pas nous permettre de les décevoir. Or nous ne sommes que 13500 : il va donc falloir embaucher ! » (Voutch)
« Ils sont, en quelque sorte, suspects d’être suspects, n’est-il pas vrai, Éminence ? » (in Vatican 2000, roman de science-fiction de Christopher Stork)
« Il y a 10 types de personnes dans le monde, ceux qui comprennent le binaire et les autres… »

1 0 Il y a 10 types d’individus : le type 0 et le type 1.  

Apple versus Samsung

Apple et SamsungProduits Apple et Samsung (Capture d’écran du 20 heures de TF1, 25-08-2012)
La justice de Californie vient donc de rendre son verdict dans le procès opposant la firme Apple à sa concurrente sud-coréenne Samsung qui a aussitôt annoncé sa décision de faire appel de ce jugement, pour éviter des dommages et intérêts surréalistes de plus de 1 milliard de dollars ! Mais où l’affaire se corse et s’invite en terres de paradoxes, c’est quand on s’aperçoit (comme le rappelle Olivier Frigara sur TF1, lors du 20 heures du 25-08-2012) qu’Apple est en fait l’un des plus gros clients de Samsung ! En effet, la firme américaine se fournit en composants stratégiques auprès de Samsung (circuits de mémoires flash). Conclusion, les deux rivaux ont un besoin vital l’un de l’autre et ont donc tout intérêt à s’entendre, plutôt qu’à s’entre-déchirer devant les tribunaux : Apple aurait de très grandes difficultés à trouver un autre fournisseur lui assurant ces composants essentiels pour fabriquer iPad et iPhones ; et symétriquement, Samsung aurait du mal à se priver de son meilleur client ! Comme toujours, en cas de convergence d’intérêts, un mauvais arrangement vaut mieux qu’un bon procès…

Dossier gigogne

Nouveau dossierUn dossier gigogne : assurance de réverbération infinie !

Quand on tente de déplacer un dossier dans lui-même (par exemple dans son raccourci), le système d’exploitation Windows interdit cette manœuvre paradoxale : « impossible de déplacer : le dossier cible est identique au dossier source. » On peut en revanche réussir cette autre manœuvre paradoxale : quand on crée un dossier D (appelé sur cette capture d’écran “Nouveau dossier”), puis un raccourci pour ce dossier, et qu’on loge ce raccourci à l’intérieur du dossier D lui-même, on pourrait alors cliquer à l’infini sur ce raccourci, se renvoyant invariablement à lui-même !

Absence problématique de problème (1)

Les fameux “bugs”, ou problèmes informatiques ne sont que trop nombreux. Mais s’il n’existe, par chance, aucun problème, voici le message que Windows peut néanmoins vous signaler parfois : « Signaler le problème à Microsoft » : ce problème résidant… dans l’absence de problème identifié !

Problème d'absence de problème