Paradoxes variés

Dessin de Voutch sur la dictature des marchés Dessin de Voutch sur la dictature des marchés

« Qui n’a jamais menti ? Soyons honnêtes ! » (Confession collective des émules d’Épiménide)
Quitte à se suicider, autant le faire le jour de sa mort : si on connaissait le jour de sa mort, plutôt se suicider la veille ou le lendemain !
Propos d’un chef d’entreprise à ses collaborateurs : « Les marchés sont persuadés que nous préparons un plan social de 15000 personnes et nous ne pouvons absolument pas nous permettre de les décevoir. Or nous ne sommes que 13500 : il va donc falloir embaucher ! » (Voutch)
« Ils sont, en quelque sorte, suspects d’être suspects, n’est-il pas vrai, Éminence ? » (in Vatican 2000, roman de science-fiction de Christopher Stork)
« Il y a 10 types de personnes dans le monde, ceux qui comprennent le binaire et les autres… »

1 0 Il y a 10 types d’individus : le type 0 et le type 1.  

Infaillibilité pontificale

Quelle meilleure politique paradoxale que ce commentaire d’un prêtre (évoqué dans le documentaire télévisé de Mathieu Verboud, Ombres sur le Saint Siège) auquel on demandait ce qu’il ferait s’il devenait pape: “J’userais de mon pouvoir d’infaillibilité pour abolir l’infaillibilité!”

Bulletin blanc

Bulletin blancLes Citoyens du Vote Blanc avaient aussi leurs listes de candidats!

Lors des élections européennes du 25 Mai 2014, une grande nouveauté fut le bulletin du vote blanc revendiquant le droit de ne voter pour aucun des autres candidats. Cependant, les “citoyens du Vote Blanc” avaient aussi leurs propres candidats appelant les électeurs à voter pour eux, comme tout autre parti! Si les suffrages s’étaient portés massivement sur ces listes, pourrait-on encore parler de “vote blanc”… en faveur de représentants précis?

Typoglycémie

cerveau Le cerveau peut faire automatiquement le tri!

“Un texte typoglycémique est le nom donné à une découvrete cogniitve sur le cerevau huamin. Sleon une édtue, l’odrre des ltteers dnas un mto n’a pas d’ipmrotncae, la suele coshe ipmrotnate est que la pmeirère et la drenèire soient à la bnnoe pclae. Le rsete peut êrte dnas un dsérorde ttoal et vuos puoevz tujoruos lrie snas porlbème.”  Ce tetxe (autoérférenteil) porvient d’un site asbomulent gnéial: http://www.dcode.fr

Je mens : suis-je dans le vrai ?

Lynda CarterL’actrice Lynda Carter incarnant la super-héroïne de bande dessinée, Wonder Woman, vers 1975. Source de l’illustration : site http://loyalkng.com/2008/12/18/lynda-carter-sexiest-wonder-woman-ever-fanboys-wishes-they-could-get-lassoed-by-her/

Épiménide ! Que ce Crétois menteur ait existé ou non, il demeure associé au paradoxe fondateur : « Je mens ». Apparemment anodin, cet aveu ouvre un maelström vertigineux, une oscillation infinie : si je mens, alors même cet aveu de mensonge est faux, donc je ne mens pas, donc je dis vrai, donc je mens, etc. Mention dans l’Épître de saint Paul à Tite, où Tite se trouve chargé d’organiser les églises de Crète : « L’un d’entre eux, leur propre prophète, dit que les Crétois sont toujours des menteurs… Aussi dois-tu les reprendre vertement afin qu’ils aient une foi saine et ne s’attachent pas à des fables et des injonctions venues d’hommes qui se détournent de la vérité » (Tite 1, 12-13). Thème inépuisable ! En voici deux versions insolites :
–Que devient le nez de Pinocchio si l’intéressé avoue ‘‘Je mens’’ ?
–Que doit dire Épiménide-le-Crétois-toujours-menteur si
Wonder Woman l’enserre dans son lasso de vérité ?